Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LES PLUS BELLES VILLES DU MONDE

  • PARIS LA BELLE !

    Visiter Paris, c'est plonger dans une histoire séculaire : vestiges de l'ancienne Lutèce romaine, grandes abbayes médiévales, splendeurs gothiques, architecture classique, collections napoléoniennes, perspectives haussmanniennes…
    Une concentration exceptionnelle de trésors d'art et de culture s'offre à vous à chaque visite ! 180 musées et monuments vous attendent : découvrez des collections internationalement renommées de peinture, de sculpture et d'arts décoratifs, partez à la rencontre des grands monuments emblématiques du rayonnement d'une époque ou laissez-vous surprendre par tout un patrimoine contemporain : ils font tous de Paris une capitale des arts d'hier et d'aujourd'hui.
    Paris reste place maîtresse, administrative, politique, culturelle et financière du pays. Première partout, même avec son port, elle brille dans l'édition, les produits de luxe et l'industrie alimentaire.
    La " Région parisienne " déborde depuis longtemps le cadre de la région Ile-de-France, avec sa Brie et sa Beauce céréalière, pour mordre en Picardie (Oise) ou au Centre (Eure-et-Loir, Loiret) et aux portes de la Normandie, s'étendant aujourd'hui sur un diamètre d'environ 70 kilomètres. Si Gavroche tombe par terre, c'est la faute à Voltaire, le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau, et si le ruisseau est parisien, c'est parce qu'il coule dans le sens de l'histoire

    Lire la suite

  • BAMAKO CAPITALE DU MALI

    Bamako, fondée par les Niaré (ou Niakaté), est la capitale et la plus grande ville du Mali. Principal centre administratif du pays et doté d'un important port fluvial sur le Niger et centre commercial rayonnant sur toute la sous-région, la ville compte 2 009 109 habitants en 2009, appelés Bamakois. Son rythme de croissance urbaine est actuellement le plus élevé d'Afrique (et le sixième au monde)

    Le site de Bamako a été occupé dès la préhistoire comme l’ont confirmé les fouilles archéologiques de Magnambougou.

    Bamako, du bambara « bàmakɔ̌ » (qui signifie « marigot du crocodile »), a été fondée à la fin du XVIe siècle par les Niaré, anciennement appelés Niakaté, qui sont des Sarakolés à l'origine. Le crocodile étant le fétiche de Bamako, chaque année lui était donné une jeune fille vierge à manger.

    Lire la suite

  • LA HAVANE MAGNIFIQUE

    la havane,ville du monde,patrimoine de l'unescoLa Havane, ou la "ville aux Mille Colonnes" a bien des atouts. Cette métisse du Nouveau Monde est un régal d'architecture coloniale, la vieille ville a d'ailleurs été inscrite au Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco. Une ville décadente dans tous les sens du terme, et c'est ce qui lui donne tant de charme.

    Une ville où le temps s'est arrêté. La capitale cubaine captivera votre imagination comme nulle autre ville sur Terre. Dans un décor aux couleurs irrésistibles, l'architecture coloniale espagnole de la vieille ville contraste avec la grandeur déchue des autres quartiers. Promenez-vous sur El Malecón, célèbre promenade au bord de l'océan, puis partez à la découverte de La Habana Vieja et de la cathédrale de San Cristóbal, faites un tour dans les bazars en plein air, et enfin, passez la soirée à écouter de la salsa et la nuit à faire la fête !

    A découvrir absolument.

    Lire la suite

  • VIENNE VILLE IMPERIALE

    Vienne, 1,6 millions d'habitants est la capitale de la République d'Autriche.
    Le centre historique était à l'origine un camp romain. Son expansion progressive a abouti à la construction de fortifications au 16ème s. En 1857, l'empereur François-Joseph ordonna leur démolition, inaugurant ainsi la Ringstrasse circulaire. Une politique municipale très écologique s'est traduite par la création de parcs, des plantations d'arbres, la sauvegarde de la flore et de la faune danubienne, des programmes de purification de l'eau ainsi que de préservation de l'architecture.

    Plusieurs fois ville frontière du monde de la chrétienté, Vienne est longtemps restée enserrée au sein de fortifications qui expliquent la densité de son tissu urbain central. Sa dernière enceinte, démantelée au milieu du XIXe siècle, fut remplacée par une série de boulevards concentriques connus sous le nom de Ring (anneau en allemand).

    Établie à quelques kilomètres du Danube sur la rive droite du fleuve, Vienne en est longtemps restée éloignée, notamment pour se protéger des crues. Sa canalisation au XVIIIe siècle et au XIXe siècle ont permis à la ville de se rapprocher, puis de s'étendre sur la rive gauche du Danube. Mais une importante dissymétrie subsiste, puisque la rive gauche n'accueille qu'environ 200 000 habitants.

    Un romantisme extravagant
    Trop sage ? Trop lisse ? Trop "Sissi impératrice" ? Pas si vite : la ville a toujours fait place aux anticonformistes (Mozart, Freud, Klimt, Trotski, Stefan Zweig...) et ses murs restent imprégnés d'un romantisme extravagant. Destination idéale pour une escapade en amoureux, Vienne saura vous surprendre. Au programme : architecture baroque, musique symphonique, pâtisseries et avant-garde culturelle...

    Lire la suite